Articles

Affichage des articles du avril, 2017

Tommy Wieringa - Etape n°10

Image
Antilles Néerlandaises
Tout sur Tristan, aux éditions Alteredit, 2003, traduit par Bertrand Abraham.Récompensé du prix Halewijn. Disponible sur commande sur La Librairie.com pour 12,50 euros.




Quatrième de couverture :
Universitaire néerlandais, Jakob Keller, passionné par l'oeuvre et la figure du poète disparu Viktor Tristan, se voit confier la tâche d'écrire une biographie de cet auteur maudit dans le cadre de l'hommage officiel prévu pour le vingtième anniversaire de sa mort. Pour ce faire, il se rend à Mercedal, ville natale du poète. Au fil de ses rencontres avec tous ceux qui ont connu et approché Tristan, il se heurte à des réticences et à un épais mystère qui entoure l'oeuvre et la vie du poète. 
De lourds secrets vont bouleverser tant le travail que l'existence de Jakob Keller. Pourra-t-il les révéler et achever ainsi l'écriture de la biographie de Tristan ? 

Mon avis :
Une traversée sans encombres. Le premier roman traduit en français de Tommy Wieringa se…

Mark Brown - Itinéraire bis n°9

Image
Antigua-et-Barbade
Mark Brown, Inhibition.
Pourquoi avoir choisi ce peintre pour faire écho à la lecture de Jamaica Kincaid ? Je trouvais qu'il y avait une expression de la maladie dans l'oeuvre que vous pouvez voir ci-dessous. Ici, il est plutôt question de folie plutôt que de Sida, sur un fond désertique, à l'image d'Antigua-et-Barbuda, un pays laissé à l'abandon. Bref, un artiste subtil et percutant, à découvrir ! 

Jamaica Kincaid - Etape n°9

Image
Antigua-et-Barbade
Mon Frère, aux éditions de l'Olivier, 2000, traduit par Jean-Pierre Carasso et Jacqueline Huet. Au prix de 15,50 euros sur La Librairie.com.  


Quatrième de couverture :
Jamaica Kincaid raconte la disparition de son frère, mort du sida à l'âge de trente-trois ans, à Antigua, une petite île des Antilles. Avec délicatesse, avec précision, parfois avec une brutalité inouïe, elle décrit ce qu'elle voit, ce qu'elle ressent. Elle s'efforce de comprendre pourquoi cet événement l'oblige à repenser toute sa vie, et avec elle celle de sa famille. 

Mon avis :
C'est un livre qui frappe. En pleine figure, en plein coeur. Il est violent, non par pathos ou épanchement de la part de Jamaica Kincaid, mais par sa crudité. Elle nous brutalise dans sa description, sans concession, de la maladie de son frère. On imagine aussi bien son apparence que son odeur putréfiante. En tant que lecteur, il faut parfois s'autoriser quelques pauses devant une telle rudesse.…

Bankie Banx- Itinéraire bis n°8

Image
Anguilla

Bankie Banx, Big Chief

Même si nous n'avons pas pu avoir la chance de lire un ouvrage issu de la littérature d'Anguilla, il est possible de mettre à l'honneur la musique de ce pays, avec Bankie Banks, dont les textes font partie d'une anthologie poétique. Je vous souhaite une bonne écoute qui, je l'espère, vous apportera beaucoup de chaleur et d'allégresse. Avec Bankie Banx, les Caraïbes sont à votre porte !




Articles connexes :Site de Bankie Banx Biographie

Montague Kobbe ? - Etape n°8

Image
Anguilla
The night of the Rambler, aux éditions Akashic Books, 2013.

Paulo Flores - Itinéraire bis n°7

Image
Angola
Performance musicale de Paulo Flores.

Paulo Flores est cité souvent dans le roman d'Ondjaki, comme une référence de la culture populaire angolaise. J'ai eu envie d'écouter et de vous partager cette musique entraînante. J'espère que cela vous donnera envie d'explorer son univers ainsi que celui des artistes angolais !


"J'ai voulu fusionner différents genres lusophones avec les bases traditionnelles de la musique angolaise. Aujourd'hui j'essaye de construire un pont entre notre Semba et la Samba".Paulo Flores
Articles connexes :Site de l'artiste Article du Monde sur Paulo Flores

Ondjaki (Ndalu de Almeida) - Etape n°7

Image
Angola
Les Transparents, aux éditions Métailié, 2015, traduit par Danielle Schramm.
Récompensé du prix Littérature Monde 2016. Disponible au prix de 7,90 euros sur La Librairie.com (aux éditions Points).


Quatrième de couverture :
Une source d'eau douce, ou une fuite intarissable, s'est ouverte au premier étage d'un vieil immeuble délabré du centre de Luanda. Les habitants s'y croisent. Il y a Amarelinha, la brodeuse de perles, et le jeune MarchandDeCoquillages, toujours accompagné de l'Aveugle, qui voit le monde à travers ses odeurs. Il y a GrandMèreKunjikise qui connaît le pouvoir des mots anciens. Il y a MariaComForça, qui vend du poisson grillé, et son mari le débrouillard qui monte une salle de cinéma sur le toit de l'immeuble. Le Facteur qui réclame une mobylette pour sa tournée. Le CamaradeMuet qui écoute du jazz. Paizinho, le jeune garçon qui cherche à la télévision sa mère dont il a été séparé par laguerre. Et il y a Odonato, le nostalgique qui devient lent…

Lluis Claret - Itinéraire bis n°6

Image
Andorre
Performance musicale de Lluis Claret.
Il était difficile de trouver un lien quelconque avec le roman présenté cette semaine, celui de Michèle Gazier, sans que ce ne soit tiré par les cheveux. Je vous laisse seulement apprécier l'un des plus prestigieux violoncelliste andorran. 



"Quelque chose de sombre dans le regard, d'aristocratique dans le profil : Lluis Claret est sans doute, avec Janos Starker, le plus élégant des violoncellistes d'aujourd'hui. Tout ce qu'il touche devient noble"Dixit le Nouvel Obs.
Article connexe : Son site personnel

Michèle Gazier - Etape n°6

Image
Andorre
Le merle bleu, aux éditions du Seuil, 1999.Disponible sur commande sur La Librairie.com (existe aussi en version numérique)



Quatrième de couverture :
Le Merle bleu est un drôle d'oiseau. Solitaire, migrateur discret du pourtour méditerranéen, vivant à l'écart dans des paysages de pierres et de ruines, il possède néanmoins un chant capable de ravir et d'émouvoir les coeurs les plus secs. Ceux de M. René et Mme Clô, par exemple, un couple d'ornithologues âgés, repliés dans leur paisible et monotone retraite d'Uzès et qui ont fait de l'étude de cet oiseau la dernière passion de leur existence.  
Survient le merle bleu, en l'occurrence un jeune homme venu d'ailleurs, un migrateur lui aussi. Il dit s'appeler Alain, être écrivain. Il s'installe dans leur nid et dans leur vie. Il les change, il change à leur contact. Et c'est ainsi que le professeur désabusé, l'impérieuse bourgeoise de province et le séduisant inconnu découvrent à tour de…