Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Jean Girigori - Itinéraire bis n°14

Image
Antilles Néerlandaises (Curaçao)
Alegria para siempre, Peinture de Jean Girigori. 
Après avoir mis à l'honneur Cola Debrot, un écrivain né sur l'île de Curaçao, je me devais de vous faire découvrir un autre pan artistique de ce minuscule pays. C'est avec joie que je vous emmène à la rencontre de cette artiste-peintre, Jean Girigori, dont les tableaux rendent compte de l'esprit festif et communautaire de cette société. J'admire l'apparente naïveté qui se dégage de cette femme, une naïveté qui nous invite à voyager.  

















Cola Debrot - Etape n°14

Image
Antilles Néerlandaises (Round 2)
Ma Sœur noire, 1935, aux éditions Seghers, dans l'anthologie Nouvelles Néerlandaises.Traduit par Tylia Caren. 


Quatrième de couverture :
Fred Ruprecht retourne sur son île natale après un exil volontaire en Europe afin d'hériter de la fortune de son défunt père. De retour sur ses terres d'enfance, le passé resurgit, mêlant nostalgie et doute ce qui pousse Fred à s'interroger sur le mystère qui plane autour de Maria, la fille d'un domestique avec qui il a grandi.  
Mon avis :
Pourquoi retournons-nous dans les Antilles Néerlandaises alors que nous en avons déjà eu un aperçu avec Tommy Wieringa ? Je voulais vous faire partager, avec plusieurs articles, des auteurs nés sur ces différentes îles (Aruba, Bonaire, Curaçao). Malheureusement, en français, il n'y a de disponible que cette nouvelle de Cola Debrot que je vous invite tout de même à lire pour les raisons suivantes : 
En vingt pages, Cola Debrot nous offre un récit vertigineux qui…

Rafael Israelyan - Itinéraire bis n°13

Image
Arménie
Réalisations architecturales de Rafael Israelyan.
Pour l'Arménie, je me suis dit qu'après avoir lu un ouvrage de Zabel Essayan dont le sujet principal portait sur les ruines de la guerre, il fallait peut-être s'intéresser à la reconstruction, à la renaissance de ce pays. C'est la raison pour laquelle j'ai cherché des architectes arméniens. Je suis tombé sur Rafael Israelyan dont l'une des réalisations s'intitule Renaissance (voir image ci-dessous), qui porte en elle, en quelque sorte, les traces des blessures de la guerre. Un pont, un lien s'est automatiquement établi entre le livre et l'artiste de la semaine. 
Qu'en pensez-vous ?


Zabel Essayan - Etape n°13

Image
Arménie
Dans les ruines. Les massacres d'Adana, 1909, aux éditions Phebus, 1911.
Traduit de l'arménien par Léon Ketcheyan. Disponible sur commande pour 10 euros sur La Librairie.com (chez Libretto). 


Quatrième de couverture :
Avril 1909. La ville d'Adana et sa plaine si fertile ne sont plus que champs de ruines. Accompagnant la Croix-Rouge, la romancière et journaliste Zabel Essayan conte par le menu ce que ses yeux distinguent, ce que ses oreilles entendent, ce que son coeur ressent. Et que voit-elle ? La destruction des quartiers chrétiens d'Adana par une population turque fanatisée. Religieux, notables et hommes du peuple massacreront en quelques jours plus de trente mille arméniens en Cilicie. 
Empreint de la violence qui l'entoure, le récit de la journaliste décrit avec une puissance rare l'atrocité des massacres et l'impuissance d'une civilisation aux abois face au nationalisme délirant des Jeunes-Turcs. Livre halluciné, Dans les ruines est un témoig…

Marta Minujin - Itinéraire bis n°12

Image
Argentine
Parthénon des Livres, 1983.
J'aurais aimé vous présenter une peinture de Silvina Ocampo, pour rester dans son univers, étant donné qu'elle a aussi été peintre et sculptrice. Malheureusement, Internet ne détient aucune donnée à ce sujet, alors je vous emmène à la découverte d'une plasticienne argentine très excentrique, Marta Minujin. L'installation ci-dessus est une tour de Babel constituée de livres... Quand l'art rencontre la littérature, ça donne des projets extravagants ! 





























Articles connexes :Projet pour 2017 : Un nouveau Parthénon des Livres Parcours artistique

Silvina Ocampo - Etape n°12

Image
Argentine
Mémoires secrètes d'une poupée, aux éditions Gallimard, NRF, 1993.Traduit par Françoise Rosset.Recueil disponible à 7,90 euros sur La Librairie.com (chez Gallimard).


Quatrième de couverture :
La plume de Silvina Ocampo, telle une baguette magique, fait surgir du réel, du quotidien le plus banal, un monde d'artifices, un univers de rêves, de cauchemars, de visions insolites qui reflètent avec un humour subtil les angoisses, les pulsions les plus secrètes - souvent douloureuses, parfois inavouables - de cet écrivain dont Borges, son ami, disait : "De tous les termes qui pourraient la définir, le plus précis, je crois, serait le mot : génial". 

Mon avis :
Une farandole de nouvelles vous attend dans ce recueil de Silvina Ocampo. En tout, plus d'une trentaine de récits courts, certains parfois brefs, qui vous raviront (dans tous les sens du terme). C'est agréable à lire, car, même si les nouvelles sont indépendantes les unes des autres, il y a des connexion…

Ahmed Mater - Itinéraire bis n°11

Image
Arabie Saoudite
Magnétisme II, photogravure, 2012.
Si j'ai choisi de mettre en avant le travail d'Ahmed Mater, c'est notamment pour cette série consacrée à la Kaaba. En effet, dans le roman de Raja Alem, on fait référence constamment à ce lieu sacré, ce lieu de culte qui semble être l'âme de La Mekke. Et je trouve que les oeuvres d'Ahmed Mater subliment l'effervescence, l'intensité qui émane de cette population grouillante de fidèles.  



Raja Alem - Etape n°11

Image
Arabie Saoudite
Le Collier de la Colombe, aux éditions Stock, collection La Cosmopolite Noire.Récompensé en 2011 de l'Arabic Booker Prize. Disponible sur commande sur La Librairie.com pour 9,10 euros (chez Points).



Quatrième de couverture :Une femme est retrouvée nue, assassinée, le visage défoncé, dans un passage de La Mekke. L'inspecteur Nasser est chargé de l'enquête, ce qui rompt pour un temps sa routine et sa solitude. Afin d'identifier la victime, il plonge dans les existences tourmentées de deux femmes portées disparues, 'Aïcha et 'Azza. Mais Nasser va croiser des fantômes plus inquiétants. La corruption règne dans cette ville tiraillée entre traditions ancestrales et modernité brutale.

Abourrouss, le passage, se confie au lecteur, en révélant les enjeux complexes dont il fait l'objet. Et très vite, on comprend que c'est le coeur sacré de la ville entière, la Kaaba, qu'il faut sauver. 
Mon avis :
Dans ce roman "policier", il est question…

Edmond Tujeehut - Itinéraire bis n°10

Image
Antilles Néerlandaises 

Earth crack - 2010
Je mets à l'honneur un artiste arubéen cette semaine, d'une part, parce que la peinture ci-dessous évoque métaphoriquement le chamboulement que provoque la révélation du mystère de la vie de Viktor Tristan dans le roman de Tommy Wieringa ; d'autre part, les Antilles Néerlandaises sont constituées de plusieurs îles et nous n'aurons malheureusement pas l'honneur de lire un auteur arubéen, alors j'en profite pour vous proposer le travail de Edmond Tujeehut, dont les tableaux sont sublimes.